L’environnement et l’énergie dans Horizon 2020

Les actions Marie Sklodowska-Curie pour la mobilité des chercheurs, les infrastructures de recherche, les technologies génériques et industrielles, les autres KICs, KETs, PPPs, « Défis sociétaux », le volet « science pour et avec la société », et bien d’autres initiatives intégrées dans Horizon 2020 peuvent également concerner des actions ayant une finalité environnementale ou énergétique pour autant que l’approche ou le sujet principal correspondent aux objectifs spécifiques de chacune de ces initiatives.

  1. Dans la priorité « Excellence scientifique » (Excellence science) on trouvera des soutiens financiers pour des projets de R&D portés par des chercheurs individuels (projets starting grants, advanced grants et proof of concept) soutenus par le « Conseil européen de la Recherche » (European Research Council) ou pour des projets de recherche collaboratives dans le volet « technologies futures et émergentes (FETs) ». Dans les 2 cas, il s’agit de recherches fondamentales à forte valeur ajoutée et à « haut risque » qui peuvent intégrer des projets dans les domaines de l’environnemente et de l’énergie.

 

Retrouvez plus d’info sur ERC ici.

Retrouvez plus d’infos sur les FETs ici.

2.  Dans la priorité « Primauté industrielle » (industrial leadership), l’action de soutien aux PME (y compris une PME seule) se décline selon les thématiques des défis sociétaux (voir plus loin) avec une dotation budgétaire annuelle spécifique pour chaque défi – en particulier pour les défis sociétaux Environnement (écoinnovation) et Énergie (technologies énergétiques innovantes).

Plus d’infos ici en français et ici en anglais.

A partir de janvier 2015 une nouvelle action dénommée « Fast track to innovation » (FTI) ou « Voie express pour l’innovation » viendra soutenir les projets industriels avec des partenariats réduits (3 à 5 partenaires) pour des innovations proches de la mise sur le marché. Comme pour l’instrument PME, le budget FTI sera « réparti » entre les différents « Défis sociétaux ». Les écoinnovations seront donc soutenues par cet instrument.

3.  Eurostars est le programme qui depuis 2008 a pris le relai du programme Eureka. Il concerne dorénavant tous les pays de l’UE plus la Norvège, Israël, la Turquie, l’Irlande et la Suisse. Eurostars2 soutiendra les activités de recherche menées par des PME qui doivent conduire à une entrée sur le marché des innovations soutenues dans un délai de 2 ans. Il est doté d’un budget de 283 M€. Eurostars2 fonctionne sur la base d’un programme de travail annuel et d’appels à propositions.

Retrouvez plus d’infos ici et sur le site de la Commission.

4. Dans ce même volet on trouve les « technologies clés génériques » (KET’s pour key enabling technologies),

Retrouvez plus d’infos sur les KETs ici.

5. Dans la priorité « Défis sociétaux » (sociétal challenges), les Défis « Bioéconomie : alimentation, agriculture, forêt, recherche marine, etc. » (Défi 2), « Energies sûres, propres et efficaces » (Défi 3), « Transports intelligents verts et intégrés » (Défi 4), « Action pour le climat et environnement, utilisation efficace des ressources et matières premières » (Défi 5) concernent très directement ou indirectement les porteurs de projets dans les domaines de l’environnement et de l’énergie.

Le Défi 3 inclut les appels villes et communautés intelligentes (SCC), l’économie bas-carbone, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et à basse intensité en carbone

Le Défi 5 inclut les thématiques suivantes : l’écoinnovation et l’économie verte, le changement climatique, les déchets et les ressources naturelles, le patrimoine culturel, l’observation de la terre, la protection de l’eau, de la biodiversité et des écosystèmes et la « croissance bleue » (des océans).

Retrouvez plus d’infos sur le Défi 3 ici.

Retrouvez plus d’infos sur le Défi 5 ici.

6.  Les modalités d’intervention sont diverses :

  • Les actions de recherche et d’innovation
  • Les actions de coordination et de soutien
  • Les ERA Net et ERA Net Cofund (réseaux d’organismes de programmation – comme l’ANR ou l’ADEME par exemple – de la recherche),
  • Les partenariats public-privé (PPP) tels que

– Les JPI (joint programming initiatives) – telles que OCEANS, FACCE (food, agriculture, security and climate change), CLIMATE, EAU,

– Les JTI (joint technology initiatives) dont « Energy efficient Building » (EeB), « sustainable process industry (SPIRE) et « European green vehicles initiative » (EGVI)

– Les autres PPPs dont « Fuel cell and hydrogen 2 », « Clean sky 2 », « Bio-based industries », etc.

 

Chaque « initiative » est dotée d’un budget propre à partir duquel sont lancés des appels à propositions dans les pays concernés ; tous les États membres de l’UE ne participent pas aux diverses initiatives mentionnées ci-dessus.

Retrouvez plus d’infos sur ERA Net Cofund ici.

Retrouvez plus d’infos sur les JPI ici.

Retrouvez plus d’infos sur les JTI ici.

NB : Chacun des « Défis sociétaux » fait l’objet d’un programme biannuel, le premier étant valable pour la période

2014-2015, qui précise les « topics » (sujets) prioritaires pour cette période et d’appels à propositions annuels pour chacun de ces topics.

Tous les appels (qui peuvent être triés par mots clés comme water, biodiversity ou climate change) sont disponibles sur le portail du participant.

7. Dans les « aspects transversaux » on trouve le soutien à l’IET (institut européen d’innovation et de technologies) qui permettra, avec un budget de 13Md€, la création et l’activité des KIC (knowledge innovation communities) dont une concerne le Climat (Climate KIC) et l’autre l’Energie (KIC Innoenergy). Les KIC sont assimilables à des clusters européens et rassemblent des centres de recherche, des industriels et des organisations publiques de financement de la recherche. Ils publient des appels à projet.

Plus d’infos sur les KIC ici .

Plus d’infos sur la KIC Climat ici.

Plus d’infos sur la KIC Innoenergy ici.

Des KIC « matières premières », « innovation pour la santé et le vieillissement », « process industriels », « alimentation du futur » et « mobilité urbaine» seront créés progressivement à partir de 2014.

Les actions FET (futur and emerging technologies), Marie Sklodowska-Curie pour la mobilité des chercheurs, infrastructures de recherche, les technologies génériques et industrielles, les autres KICs, KETs, PPPs, « Défis sociétaux », le volet « science pour et avec la société »

A signaler également le programme COST (European coopération in science and technology) qui finance la mise en réseau des chercheurs et des scientifiques en vue d’établir des projets de recherche européens.

Plus d’infos ici.