Eco-Bridges (2008)

eco-bridges
Depuis dix ans, la ville et la région bulgare de Stara Zagora sont confrontées à des problèmes de pollution atmosphérique causée par des entreprises peu soucieuses de la protection de l’environnement.
L’influence des associations de protection de la nature s’est renforcée ces dernières années mais elles manquent encore d’efficacité en raison de l’absence de stratégie commune, une mise en réseau trop fragile et un manque d’informations sur les pratiques d’associations similaires dans les autres pays de l’Union européenne.

Pour tenter de combler ces lacunes, trois associations bulgares (la Chambre de commerce et d’industrie de Stara Zagora, Civil society et Community donors fund) ont sollicité Enviropea pour participer à un projet financé par la Commission Européenne (DG ENV, échanges entre ONG). Ce projet, dénommé European Eco-bridges, a été accepté en octobre 2007 et avait pour but de favoriser les échanges de bonnes pratiques entre la Bulgarie et la France, notamment en matière de gestion des problèmes environnementaux et du poids que peuvent avoir les ONG.

Enviropea a organisé au printemps 2008 la visite en France d’une délégation de 6 représentants de ces ONGs qui ont pu prendre contact avec des organisations et des institutions françaises (Eco-maires, association Seine vivante, Ademe, Agence de l’eau). En partenariat avec le réseau entreprise europe de Picardie, une rencontre avec le CPIE Vallée de Somme, la CCI de l’Oise et la CRCI de Picardie a été organisée à Amiens.

En octobre 2008, c’est l’équipe d’Enviropea qui s’est rendue en Bulgarie afin d’établir un bilan du projet.

Plus d’infos sur la version anglaise de cette page.